Du Domaine Des Malices - Message de l'entreprise
RSS

Articles récents

Le syndrome de dilatation torsion d’estomac
La Dysplasie Coxo-Fémorale
L' Histiocytose
La Piroplasmose
La Toux Du Chenil
fourni par

Le Blog Du Domaine Des Malices

L' Histiocytose

Chez le chien, les maladies histiocytaires constituent un groupe de maladies hétérogènes, comportant leshistiocytoses réactionnelles (histiocytoses cutanée et systémique), et les formes tumorales (histiocytome bénin et histiocytose maligne ou sarcome histiocytaire).

Elevage De Bouvier Bernois Du Domaine Des Malices
  • L’histiocytome cutané : tumeur bénigne, qui régresse spontanément, et touche les chiens jeunes de toutes races. 
  • Les histiocytoses réactionnelles, cutanée ou systémique (atteinte multi organes), sont non tumorales mais de pronostic réservé, et correspondraient à des disfonctionnements immunitaires.
  • L’histiocytose maligne ou sarcome histiocytaire (très souvent, atteint multi organes) est une affection tumorale dont le pronostic est très réservé, c’est un cancer. 
Cette forme de cancer touche beaucoup de nos bernois vers l'âge de 7 ans et le pronostic en est très réservé.
IL FAUT GARDER A L’ESPRIT QUE, 
TOUTES RACES CONFONDUES, 
1 CHIEN SUR 4 MEURT D’UN CANCER

Les signes cliniques sont : une fatigue anormale, une perte de poids, perte d'appétit, une dégradation rapide de l'état général, la détection de nodules à la palpation ou à la radio. Le chien peut aussi présenter des symptômes pulmonaires, hématopoïétiques, cérébraux ou autre… Ce tableau clinique n'évoque pas forcément une histiocytose maligne mais doit orienter votre vétérinaire vers un diagnostic plus poussé.

Le traitement par chimiothérapie reste d'efficacité médiocre et malheureusement la maladie est rapidement mortelle.

Un travail de recherche sur les causes génétiques de l'histiocytose maligne est mené au laboratoire du CNRS / faculté de médecine à Rennes par les docteurs Catherine André et Benoît Hédan, en collaboration avec le docteur Patrick Devauchelle, spécialisé en cancérologie à l'école vétérinaire de Maison Alfort et avec le concours du club de race.
L'équipe de recherche travaille à partir de prélèvements sanguins de chiens atteints et de leurs apparentés.Ce travail de recherche aboutirait à la mise au point d'un test génétique de dépistage par la méthode PCR, méthode qui permet d'augmenter le nombre de copies d'une région donnée de l'ADN ; ce qui permettra, à terme, par une simple prise de sang de déterminer si les chiens sont sains, porteurs ou atteints.

Pour avoir plus d'information cliquez ici !!!!